Notre première demande

25 mai 2009

 

 

 

Monsieur le Directeur Général,

 

Le 28 avril dernier nous avons réuni les assistants de service social exerçant sur différentes communes du département.

 

Lors de cette rencontre l’ensemble des collègues présents a souhaité bénéficier d’un temps de réflexion partagé dans un contexte non hiérarchique.

 

La demande des assistants sociaux est fondée sur la culture, sur l’histoire de la profession, et s’inscrit dans les textes qui la régisse :

 

« Les objectifs de la profession et la façon dont ils sont pratiquement mis en œuvre, doivent faire l’objet d’études et de réflexions constantes de la part des Assistants de Service Social, pour assurer la qualité du service rendu à l’usager » (article 24 du code de déontologie de l’ANAS).

 

Cette demande ne peut qu’enrichir les instances de réflexion déjà existantes et compléter utilement l’ensemble du travail social effectué dans un cadre hiérarchique.

 

Nous vous rappelons que ces temps de réflexion et d’échange existent déjà pour d’autres professions.

 

Cette démarche pourrait se traduire concrètement par l’instauration de réunions mensuelles dans un lieu central, d’1/2 journée par mois, proposée à l’ensemble des assistants sociaux polyvalents de secteur et spécialisés.

 

Nous souhaitons vous rencontrer au plus vite afin d’examiner avec vous l’aménagement pratique d’une telle disposition.

 

Cordialement.