Grève reconductible au service social de Bondy (14/11/13)

Publié le par rageas93

Courrier adressé au président du conseil général de la Seine-Saint-Denis par les agents du service social de Bondy et le syndicat SUD le 15 novembre 2013.

 

sud-ct-93-copie-3.jpg

 

Suite au préavis de grève déposé le Jeudi 7 Novembre 2013 par le syndicat SUD et les agents de la Circonscription de Service Social de Bondy, une délégation a été reçue le Mercredi 13 Novembre 2013 par la Direction Générale et la Direction de Service.

 

Nous notons que dès le début de la réunion, la Direction s’est montrée ouverte à un dialogue autour d’un changement d’organisation du service social de Bondy.

 

En effet, depuis de nombreux mois l’équipe alerte l’encadrement des difficultés rencontrées dans l’organisation en pôle accueil et accompagnement. Le bilan effectué entre début 2012 et septembre 2013 fait état d’un certain nombre de critiques négatives de l’ensemble de l’équipe.

 

En conséquence, l’équipe de Bondy demandait que soit mis fin définitivement le 14 Novembre 2013 (date anniversaire de deux ans d’expérimentation) au pôle accueil et accompagnement, puisque cette organisation malmène considérablement les familles comme les agents.

 

Elle demandait, comme cela était prévu initialement dans le projet, de revenir à l’organisation précédente, à savoir 18 postes (théoriques) d’assistants sociaux chargés de l’accompagnement social des familles bondynoises, et non pas de réfléchir à une énième réorganisation.

 

A cela, la Direction déclare « ne pas pouvoir répondre dans la précipitation » et se laisse un délai pour une prise de décision au 25 Novembre 2013, après examen d’un écrit sur l’organisation souhaitée, fourni par l’équipe.

 

D’autre part, l’équipe n’a eu de cesse de répéter que les délais de rendez-vous ne pouvaient être réduits, que la disponibilité des assistantes sociales et des secrétaires ne pouvaient être améliorée, quelle que soit l’organisation, compte tenu des effectifs insuffisants. D’autant plus que la population bondynoise, comme sa précarité, ont considérablement augmenté. En près de 20 ans, par exemple, aucun poste d’assistant de service social n’a été créé !

 

A cela la direction, nous oppose une fin de non-recevoir pour la création de poste, sauf « rééquilibrage de postes entre circonscriptions ».

 

Nous sommes totalement insatisfaites des réponses car :

 

  • concernant le changement d’organisation : nous, sans aucun délai, sommes prêtes à mettre en place une organisation déjà connue, formalisée et adaptée,

  • concernant la création de postes, l’employeur doit revenir aux fondamentaux du service public, en privilégiant la création de postes d’assistants sociaux et de secrétaires en service social plutôt que la démultiplication des postes de cadres. 

 

Dès ce jour, nous attendons des engagements fermes de la part de la Direction.

 

Epuisées, nous sommes en grève reconductible depuis le 14 Novembre 2013, et nous mettons à profit ce temps là pour sensibiliser la population et les partenaires de la ville.

Commenter cet article

FF 31/12/2013 15:57

Bonjour à tou-te-s !

Bravo pour votre mobilisation. Nous inaugurons cette organisation depuis peu dans notre département de la haute garonne. Pourtant on leur avait bien dit....Cette organisation , c'est comme si l'on
nous coupait en 2 ! C'est la mort du métier...Mais c'est (aussi) peut être ce qui est recherché !

rageas93 18/01/2014 19:31



Les collègues de Bondy leur avaient bien dit aussi. Pour elles, mettre fin à cette réorganisation était une question de survie : elles disaient ne rien avoir à perdre. On a le même sentiment que
vous : une volonté de détruire le métier, la réorga en pôle accueil et accompagnement n'étant qu'une étape.


Les collègues de Bondy ont gagné : Foncez!!! avec tout notre soutien!



ju 29/11/2013 16:08

je vous soutiens..100%avec vous..je suis AS de poly à Toulouse et nous avons actuellement les mêmes revendications dans le même contexte ( réorganisation accueil/acco, manque de postes..)Courage..

rageas93 22/12/2013 19:16



Bonne lutte à vous toutes. Si vous souhaitez prendre contact avec les collègues de Bondy qui ont mis fin à cette ineptie après 5 jours de grève faites le nous savoir nous jouerons les
intermédiaires.