Prochaine AG service social le mardi 25 mars 2014

Publié le par rageas93

 

bandeau logos FSU SUD CT

 

Compte-rendu de l’assemblée générale « service social »

du17 décembre 2013

 

Points abordés :

  • Pétition concernant l’interprétariat :

Vous trouverez en pièce-jointe la pétition qui a été rédigée par quelques collègues et amendée en AG.

Diffusable dès maintenant, elle peut être proposée à la population : agents, usagers des services publics…Il faut impérativement faxer ou mailer les signatures à la FSU ou à SUD qui se chargeront par la suite de les transmettre à la direction.

 

Vous pouvez faire signer cette pétition en dehors du service et du temps de travail (pause du midi par exemple), ou nous demander des heures de décharge syndicale (même si vous n’êtes pas syndiqué-e) pour la faire signer seul-e ou à plusieurs le matin ou l’après-midi, à la population, aux partenaires…

Cette pétition sera traduite en plusieurs langues et vous sera transmise au fur et à mesure de sa réception par les syndicats.

 

Précisons que cette bataille est d’autant plus importante que des collègues d’une CSS conventionnée qui étaient à l’AG nous ont précisé qu’elles n’avaient plus accès à l’interprétariat depuis environ 2 ans, leur mairie n’attribuant plus de budget. Il serait d’ailleurs intéressant de savoir comment cela se passe dans d’autres services sociaux municipaux.

  • Statistiques du service social :

Plusieurs CSS étant présentes, nous avons fait le tour de ce que les un-e-s et les autres avaient compris et avaient eu comme retour de leur hiérarchie. Il ressort de cet échange, une confusion générale, des discours changeant d’une RC à une autre, des questionnements sur la note de service concernant la « préparation des bilans d’activité 2013 et perspectives 2014 ».

De plus, la future grille de stats élaborée par le groupe de travail organisé par la direction ne figure pas dans cette note.

A cet embrouillement s’ajoutent une absence de débat et de réflexion au sein de beaucoup de CSS. On aurait pu imaginer des réunions de service pour s’approprier la grille simplifiée et réfléchir au bilan, à ce que l’on souhaite écrire, analyser… Au lieu de cela, on constate que des accusations inadmissibles sont proférées à celles et ceux qui osent émettre des critiques, comme cela a été cas pour un collègue traité de faire du « terrorisme » parce qu’il contestait la « G12 » (l’ancienne grille stats). C’est très clairement un déni du droit d’expression.

 

Des collègues de 2 CSS informatisées, présentes à l’AG, ont expliqué que cela ne changeait rien pour elles : COSMOS a toujours les mêmes items mais devrait être modifié en janvier. Elles remplissent une grille papier que les secrétaires saisissent ensuite informatiquement. Il y a donc une perte de temps pour saisir des données dont l’utilité est plus qu’incertaine. Les collègues nous confirment que les données sont conservées bien au-delà de 2 ans, ce qui est contraire à la loi « informatique et libertés ».

Il est rappelé que la CNIL est toujours saisie par la FSU mais ne semble pas pressée de répondre… et qu’une brochure a été réalisée sur « L’informatisation en service social : du rêve au cauchemar » qui peut être téléchargée ici : http://rageas93.over-blog.com/article-l-informatisation-en-service-social-du-reve-au-cauchemar-114107426.html.

 

Le nouveau CIL (correspondant informatique et libertés) a été relancé par la FSU. Il est à noter que la précédente CIL, dans un courrier du 9 janvier 2012 adressé à la CNIL, avait précisé que seules 4 données devaient obligatoirement être saisies :

« Dans le logiciel COSMOS, seules 4 données sont obligatoires et donc bloquantes :

Nom – Prénom – Date de naissance – Localité

Les autres données sont facultatives : elles ne sont saisies que si elles sont nécessaires à l’évaluation, à l’orientation, à l’accompagnement de la personne (…) Les informations relatives à la situation familiale, la nationalité, la situation professionnelle, le niveau de ressources et la situation de logement sont demandées dans la mesure où elles conditionnent, de par la loi, l’ouverture de certains droits (P9). »

Ces informations ne sont pas connues ou rarement, de même que l’informatisation des comptes-rendus, laissé à l’appréciation des AS dixit une note de service de 2009, jamais actualisée et donc méconnue des jeunes professionnel-le-s.

 

Les collègues du service social municipal nous informent que leur logiciel informatique ne retient qu’une « problématique » et qu’une « intervention » par famille, le menu déroulant ne permettant pas plusieurs choix.

 

Nous nous sommes également interrogé-e-s sur la non diffusion des bilans d’activité réalisés par certaines CSS qui avaient choisi de s’en approprier l’écrit plutôt que de faire des croix dans des cases.

 

L’AG n’a pas pu se prononcer sur ce que propose la direction pour les bilans à compter de 2014 puisqu'une partie des documents manque (les grilles en l’occurrence). C’est donc un point que sera abordé lors de notre prochaine AG en mars 2014 !

 

En guise de conclusion : FSU et SUD ont proposé une grille très simplifiée pour le recueil de données pour l'année 2013 qui avait été acceptée par la direction de service et la directrice générale adjointe. Or la direction propose de maintenir pour les circonscriptions qui le souhaitent la grille G12 pour l'année 2013. Nous ne voyons aucune cohérence, à quoi bon renseigner une grille dont les résultats seront inexploitables ?

Au regard de la contradiction des discours et des procédés utilisés par la direction de service, la continuité du boycott total des statistiques a été débattue.

L’AG a finalement opté pour la rédaction d’un communiqué appelantà renseigner uniquement la grille simplifiée des statistiques et non la G12 (voir la pièce-jointe).

  • Retour sur la grève des collègues de la CSS de Bondy :

La grève d’une dizaine de collègues a duré 5 jours et a conduit à la fermeture de la CSS décidée par la direction de service pendant cette période. L’équipe réclamait depuis plusieurs mois la fin d’une « expérimentation » qui tendait à devenir pérenne de l’organisation en « pôles accueil et accompagnement ». Malgré l’argumentaire, les écrits et la colère de certaines collègues, la hiérarchie demeurait sourde. Alors que du point de vue institutionnelle, elle était censée réduire les délais de rendez-vous en jouant le rôle de tamis qu’on attend d’elle, cette organisation était contestée car les personnes qui passaient en « pôle accompagnement » attendaient presque 3 mois pour un rendez-vous. Elle était dangereuse car elle remettait profondément en cause les métiers de secrétaires sociales et d’assistantes sociales en faisant perdre de vue le sens du travail au profit d’une gestion à la chaîne de l’accueil. L’équipe s’est réappropriée son travail et aujourd’hui, les collègues disent ne plus venir au travail avec « la boule au ventre ».

« Lien Social » a rédigé un article sur « Les AS de Bondy en grève », en pièce-jointe également !

 

***************

Pour la prochaine AG, nous aborderons le projet de bilan d’activité pour les années suivantes. Nous évoquerons aussi la question des congés, et des RTT en particulier, qui semblent coincer dans certains services. On fera le point sur la pétition « ISM » et pour le reste, on verra ça ensemble !

 

Prochaine assemblée générale « service social » :

Mardi 25 mars 2014 de 13h à 17h

À  BOBIGNY immeuble Erik Satie Salle 006

3 heures d’information syndicale ont été déposées (celles de janvier à mars) + heure du déjeuner.

 

Commenter cet article