Lettre au CG sur Inter Service Migrant

Publié le par rageas93

bandeau logos FSU SUD CT

A M. le Directeur Général des Service Départementaux

 

OBJET : Budget ISM – Service Social Départemental

 

Monsieur le Directeur Général,

Nous vous avons interpellé le 7 août dernier suite aux nombreuses sollicitations que nous avons reçu des collègues des CSS qui avaient eu pour ordre de ne plus contacter ISM, faute de budget.

Nous vous avons rappelé que nous faisons appel aux services d’ISM quand nous l’estimons nécessaire et nous vous avons demandé de régler cette situation rapidement.

Votre décision de supprimer tout recours à cet organisme est inacceptable au regard des répercussions sur les usagers. Le service social reste une mission obligatoire du Département.

Nous vous avons demandé de nous informer des dispositions que vous prendriez pour régler ce problèmemais nous n’avons reçu aucune réponse en retour.

Cette question a été discutée en assemblée générale.

L’interdiction d’utiliser ISM a conduit à des aberrations : Des cadres ont par exemple voulu recenser les collègues parlant diverses langues !

De plus, lorsque l’enveloppe est (ré)abondée, il semblerait que les collègues doivent demander l’autorisation à leur chef pour appeler ISM alors même qu’aucune note de service n’indique cette procédure (infantilisante) à suivre.

Des CSS ont bénéficié de « rallonges » pour le moins surprenantes : 2500€ ici, 173€ là (correspondant à 5 quarts d’heure d’interprétariat par téléphone).

Des collègues s’auto-censurent, tout-e-s s’accordent à dire qu’ISM est contacté quand cela est nécessaire et qu’il est intolérable d’en limiter l’accès.

Nous vous rappelons que nous sommes disponibles pour vous rencontrer avec une délégation de professionnel-le-s. Nous vous informons d’ores et déjà qu’une action sera prochainement menée pour faire connaître aux agents de notre collectivité et aux usagers du service public ces restrictions budgétaires dédiées à l’interprétariat.

Nous ne manquerons pas de communiquer sur les profondes contradictions de la politique affichée : Au moment où le Conseil général se glorifie d’avoir adopté les « Engagements pour l’égalité et contre les discriminations », le 30 mai dernier et qu’il organise le 18 octobre son séminaire de direction en grande pompe à la Cité de l'Histoire de l'Immigration, supprimer l’accès de nombreux services à des personnes ne parlant pas français est pour le moins incohérent.

Dans l’attente, recevez, Monsieur le Directeur Général, nos sincères salutations.

 

FSU           SUD

Commenter cet article